Mes oreilles n'en reviennent pas ce matin. Georges Frêche est relaxé en appel  pour avoir traité les harkis de sous-hommes et le meurtrier de deux femmes est sorti de prison pour vice de forme. On croit rêvé!
Les harkis ont été parqués par notre gouvernement alors qu'ils ont lutté à côté des français pendant la guerre d'Algérie. Chaque être humain a droit au respect ce que semble oublié M. Frêche. De plus cet homme n'en ai pas à sa première insulte puisqu'il avait déjà trouvé qu'il y avait trop de noirs dans l'équipe de France de foot. J'espère que les plaignants feront appel et qu'il sera condamné plus lourdement que la première fois.

Un meurtrier sort de prison parce que le procès verbal de son procès n'était pas signé par la greffière! De qui se moque-t-on ?
D'accord il sera rejugé mais en attendant il est dans la nature et il peut recommencer.

La justice ? Que veut dire ce mot aujourd'hui ?