Il existait aux XIXè et XXè siècle une importante colonie de peintres à Ecouen. Certains sont connus et exposés dans le monde entier d'autres sont plus discrets.
Je voudrais, aujourd'hui vous les faire découvrir :

A. BELMOND aquarelliste du XXè siècle

Malheureusement on ignore tout de A. Belmond, même son prénom mais ses aquarelles ont valeur de témoignage pour notre ville.
Déclinant sobrement sa gamme d'ocres et de bleu, la place de la Mairie constitue avec sa justaposition de façades alignées, une séquence d'architecture urbaine ou villageoise.

Pierre Théophile THOMAS Auxerre 1846 - Ecouen 1916

C'est sous l'influence de Victorien Sardou que Pierre Théophile Thomas se spécialise à partir de 1871 dans le dessin de costumes de théâtre. Artiste doué, réputé pour la précision de son trait et sa recherche de la couleur, il travaille pour la plupart des théâtres parisiens. Il participe à l'Exposition universelle de 1900. Il fréquence Ecouen dès 1886 avant de s'y établir définitivement.
Le musée de l'Opéra de Paris possède un beau portrait d'Offenbach peint par pAR LUI

Auguste SCHENCK Glückstadt (Allemagne) 1828  - Ecouen 1900

Danois devenu allemand par obligation, Schenck est d'abord commerçant en Angleterre puis au Portugal. C'est en amateur qu'il commence à s'adonner à la peinture. Il est d'ailleurs présent à l'Exposition Universelle de 1855 à Paris.
Ruiné, il devient peintre professionnel et s'installe en France. D'abord à Paris, puis à Villiers le Bel  et définitivement à Ecouen en 1862. Il se spécialise dans les scènes animalières où les moutons ont la première place.
Des oeuvres d'Auguste Schenck sont conservées dans les musées de Washington, New Yord, Brême, Sheffield, Paris (Petit Palais, Cermont Ferrand, Lille, Périgueux, et Reims ainsi que dans les mairies de Mauriac et du Plessis Trévise.

Victor NAVLET Châlon sur Marne 1819 - Paris 1886

Victor Navlet, élève de son père, débute comme lithographe à Amiens. Devenu peintre, il se fait connaître après ses débuts au Salon de Paris en 1848, par ses vues de monuments civils et religieux de France et de Rome. Il a peint deux panneaux décoratifs au Palais de la Légion d'Honneur à Paris. (

Guillaume SEIGNAC Rennes 1870 - Paris 1924

Fils cadet du peintre du peintre d'Ecouen Paul Seignac (1825 - 1904) Guillaume Seignac s'établit à Paris à la fin du XIXè siècle. Elève du célèbre Bouguereau familier d'Ecouen, il expose ses oeuvres  de 1897 à sa mort, des toiles à sujet presque exclusivement féminin, souvent enmpreinte d'une sensualité aussi délibérée qu'explicite.

C'est une oeuvre beaucoup plus sage que Seignac choisit d'offir à la commune en 1906, l'année même de sa présentation au Salon de Paris.

Léon DANSAERT Bruxelles 1830 - Ecouen 1909

Belge naturalisé français, Léon Dansaett est l'élève d'Edouard Frère. Installé à Ecouen en 1861 il expose à Paris de 1863 à 1889 des toiles décrivant à travers salons, cabarents bals et marchés la vie sociale de la seconde moitié du XVIIIè siècle.
Léon Dansaert devint maire d'Ecouen en 1879 et le resta jusq'en 1895.

Charles-Bertand d'ENTRAYGUES Brives 1850 - BIOT 1929

Charles Bertrand d'Entraygues s'installe à Ecouen en 1875, où il demeure une vingtaine d'année. Il se spécialise dans la réalisation de scènes de genre où les enfants occupent la première place ce qui fait de lui un membre à part entière de l'Ecole d'Ecouen.
Ses oeuvres connaissent un succès certant durant la dernière décennie du XIXè, période où elles sont généreusement reproduites dans la presse et les catalogues illustrés du Salon de Paris.

Louis LASSALLE (Louis Simon CABAILLOT) Paris 1808 - Ecouen 1885

Louis Simon Cabaillot connu sous le nom de Louis Lassalle mène de 1828 à 1854 une carrière de dessinateur et de lithographe pour différents éditeurs parisiens. Il illustre des ouvrages pour la jeunesse. A partir de 1850 il expose chaque année au Salon de Paris des toiles où dominent les sujets enfantins. Louis Lassalle habite à Ecouen de 1878 à sa mort.

Jule-Paulin LORILLON Paris 1836 - Ecouen 1912

Bijoutier Parisien, Jules Paulin Lorillon s'intéresse à la peinture et devient l'élève des paysagistes Sauzay et de Fontenay. Il a 45 ans lorsqu'il participe pour la première fois au Salon dde 1881 et cesse s'y figurer après 1888. A partir de 1890 environ il habite en alternance son appartement parisien et sa propriété d'Ecouen (ex Tribunal d'Instance et le parc Charles de Gaulle).

Gaston HAAG Ecouen 1877 - Ecouen 1932

Fils du peintre d'Ecouen Jean-Pierre Haag (1842-1921) Gaston Haag ne paraît pas avoir exposé au Salon de Paris. Artiste peintre dès 1896, il a passé une grande partie de son existence dans sa ville natale. Il est devenu en 1910 le gendre d'un autre peintre d'Ecouen Pierre Théophile Thomas.

Jean-Pierre HAAG Elbeuf 1842- Ecouen 1921

Fils d'un mécanicien allemand établi à Elbeuf, Jean Pierre Haag a été successivement l'élève de deux peintres : Léon Dansaert et Pierre Edouard Frère. Il a exposé au Salon de Paris d'une manière assez irrégulière entre 1870 et 1895. La thématique de son oeuvre est généralement celle de l'école des peintres d'Ecouen, il peint des scènes de la vie rurale dont les enfants sont les personnages principaux. Il vécut un demi siècle à Ecouen de 1870 à sa mort.

Félix Justin GARDON Choisy le Roy 1852 - Ecouen 1921

Issu d'une famille d'ouvriers verriers et faïenciers établis à Choisy le Roy, Félix Justin Gardon  commence sa carrière artistique comme peintre céramiste. Il présente au Salon de Pairs en 1882 et 1883 des natures mortes peintes sur faïence. Il exposte ensuite de 1890 à 1907 des tableaux et des aquarelles au Salonn, consacrés presque exclusivement aux représentations florales.

Antoine LUMIERE Ormoy 1840 - Paris 1911

Admis au Salon de Paris en 1903 sous le numéro d'inscription 3944. Son appartenance au group des peintres d'Ecouen est incertaine.

Charles Edouard FRERE Paris 1837 - Ecouen 1894

Charles Edouard Frère est comme son père Pierre Edouard Frère, un habitué du Salon de Paris. Si ce dernier s'attache à peindre des intérieurs de mileux humbles et des scènes de l'enfance, lui semble tout particulièrement attiré par les chavaux et les paysages ruraux.

Jean Baptiste DUFFAUD Marseille 1853 - Paris 1927

Elève des Beaux Arts de Marseille puis de Paris, Jean-Baptiste Duffaud expose au Salon de Paris de 1875 à 1926 des portraits, des scènes historiques et anecdotiques ainsi que des paysages qui sont généralement ceux de sa provence natale. Installé à Paris, il ne paraît pas avoir séjourné à Ecouen.

Luigi CHIALIAVA Caslano (Suisse) 1842 - Paris 1914

Architecte, peintre animalier et paysagiste d'origine italienne, il a étudié au Polytechnicum de Zurich puis à l'école d'art de Milan. Etabli à Eocuen de 1975 à 1891 il accueille dans son atelier des élèves italiens et surtout américains. Il est l'ami de nombreuses personnalités parmi lesquelles Verdi et Degas, il fait de sa maison de la rue Adeline un rendez vous. C'est une peintre indépendant et un coloriste délicat. Il expose au Salons de Paris à partir de 1904 des paysages et des oeuvres réalistes, discrètement marqués par l'infuence de Corot et de l'impressioniste.

Les oeuvres de Luigi Chialiava sont conservées dans de nombreuses collections publiques et privés aux Etats Unis, en Italie, au Royaume Uni et en France au Musée d'Orsay.

Certaines oeuvres de ces peintres sont visibles à la Pinacothèque d'Ecouen située à la mairie. Elles sont visibles aux heures d'ouverture les lundis, mardis, mercredis, vendredis toute la journée et le samedi matin. Se renseigner à la mairie.

Source : Livret Ecouen "Une colonie d'artistes au XIXè siècle. vous pouvez vous procurer l'ouvrage auprès de l'Office de Tourisme.

http://www.ecouen.fr/content/heading320/content2960.html)