A.V.C. 3 lettres qui font peur.

Le temps s'annonçait beau et la journée agréable en ce 6 mars 2011. Debout à 6H du matin pour être au stage théâtre de Menucourt à 9H.

Mais je ne comprends rien à mon réveil mon côté gauche semble indépendant du reste du corps. Tant bien que mal je me lève, prends mon petit déjeuner mais que c'est difficile de marcher. Mon corps ne m'obéit plus. Je finis par réveiller Philippe et c'est en larmes que je lui demande de l'aide.

Sa réaction normale est d'appeler les pompiers. Je refuse car je suis persuadée qu'ils m'emmèneront à l'hôpital de Gonesse ou d'Eaubonne ce que je ne veux pas. Et puis ce qui m'arrive finira bien par partir comme il est venu.

Mon amie Pascale passe à la maison car je l'emmène avec moi. Nous quittons la maison vers 8h30 direction chez Jean Pierre et la Francilienne. Tout au long du chemin Pascale me rappelle à l'ordre "Martne à droite" , en effet, j'ai tendance à aller à gauche sciemment mais sans avoir le réflexe d'aller à droite.

Nous arrivons à Menucourt et Pascale m'avoue qu'elle a eu le peur de sa vie. Tans bien que mal je suis le cour de théâtre sans bien comprendre et toujours en traînant la jambe.

Mes amis sont consternés et vers midi décident d'appeler les urgences. Les pompiers vont venir me chercher. Je fume ce que je sais déjà être la dernière cigarette en les attendant. Ils m'installent dans l'ambulance et prennent ma tention : 22 !! Ils la reprennent à l'autre bras, mais c'est le gauche et c'est difficile . Ils me mettent l'oxygène et zou c'est parti pour l'hôpital de Pontoise.

J'y suis restée une petite semaine. J'en suis sortie avec des questions, des interrogations. Je suis rentrée à la maison depuis 15 jours.

J'ai un moral en dent de scie, je fatigue très vite et suis essoufflée au moindre effort. Je revois le cardio mardi.

J'ai quand même beaucoup de chance car je n'ai pas de séquelles, visibles du moins et je peux vivre normalement. Mais je me dis que j'ai frôlé la mort . Comme me dis Alexis, mon plus jeune fils, "Maman tu dois vivre car tu vas ête mamie pour le 5è mois dans quelques mois et Mégane et moi voulons aussi un enfand dans un an ou deux."

Oui je dois vivre et j'ai l'intention  de rester sur cette terre . AVC 3 lettres qui  font peur!